•  

    Grands moments de bonheur

    que j'ai voulu partager avec vous.

    Chloé 

      

    Bienvenue parmi nous petit Néo

    Bienvenue parmi nous petit Néo

     

    Papé toujours très z'ému

    Bienvenue parmi nous petit Néo

    Tao 18 mois  avec son petit frère

    Bienvenue parmi nous petit Néo

    Et mamé idem z'émue un max aussi!  

    Bienvenue parmi nous petit Néo

     

    Arrivée du petit Néo à la maison

    et

    Anniversaire de mon grand (43 ans )

     

    Comment ne pas s’accrocher à la vie après ça! 

    Bienvenue parmi nous petit Néo

    Un très beau moment plein d'émotion et de tendresse en famille, entourés de nos quatre petits enfants, pour l'anniversaire de Nico et la naissance de petit Néo. Merci infiniment Ellen et Nico , ça fait tellement du bien. Mamie (p'tite maman qui nous a quittés il y a deux mois ) tu étais avec nous dans nos têtes et dans nos cœurs dans ce grand moment partagé.

    Chloé/ lili

     

    Pin It

    7 commentaires
  • Bonne année à tous

    Qu'elle soit porteuse d'ions positifs, de rires, de douceur et de poésie. 

    Je vous embrasse. 

    Chloé

     

    Bonne année

    Et un peu d'humour pour bien commencer l'année

    Bonne année

    La symphonie Carmen commence à pointer le bout de son nez 

     

     

     

    Bonne année

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  • L’image contient peut-être : Liliane Rannou, texte

    Que cette nouvelle année qui s'amorce soit porteuse d'ondes positives pour tous. 

    Je vous embrasse.

    chloé

    Pin It

    8 commentaires
  • Bonne et heureuse année à tous

     

    Bonne année à tous.

     

    Bonne et heureuse année à tous avec un peu de retard. Que cette nouvelle année qui s'amorce vous soit douce et qu'elle soit porteuse de paix, de beaucoup d'amour et de tolérance. Une fin d'année  toujours difficile pour moi , comme chaque hiver, ponctuée comme d'hab d'examens et de passages à l'hôpital.  Je reste battante et  dans les petits moments d'accalmie c'est soleil et la vie est belle!  J'aimerais pouvoir  participer aux ateliers d'écriture mais je suis devenue si lente  que lorsque j'essaie d'aborder un des thèmes vous êtes déjà au suivant lol! Beaucoup de difficultés à me concentrer , à lire longtemps , à vous lire, à   écrire avec mes paluches de boxeur , même à l'ordinateur,  écrire reste laborieux.  c'est mon grand regret! Ceci dit je suis toujours là et je puise toute mon énergie dans tous ces moments partagés avec vous, avec les p'tiots de l'IME, avec mes amis... et quand la solitude devient pesante  je me dis que j'ai eu la chance de vivre toutes ces rencontres, tous ces moments intenses, toutes ces belles couleurs d'émotion... Je vous embrasse.

    Chloé/lili 

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Bonne et heureuse année à toutes et à tous.

    Une fin d'année un peu chaotique: chute et ensuite mauvaise grippe ! La loi des séries! Je relève tout doucement le nez si je puis dire, d'où mon absence sur la toile et sur les différents sites! 

    Je vous souhaite à tous plein de jolies choses pour cette nouvelle année qui s'amorce. Qu'elle soit porteuse, d'espoir, d'amour , de paix et de tolérance . 

     

    Je vous embrasse. 

    Chloé

     

    Bonne et heureuse année à toutes et à tous.

    Pin It

    8 commentaires
  • Un grand coup de coeur

    pour ce texte écrit par Zaza

    pour les croqueurs de mots 

    Le thème était le suivant 

     

    Et si nos politiques se dotaient

    d’un dictionnaire de noms communs !

    A votre avis, qu’en feraient-ils ???

     

    Texte de Zaza

    http://zazarambette.fr/croqueurs-de-mots-poesie/#more-2847

     

     

     Un des premiers mots de la page A
    Le mot Amour n’y survivrait pas
    Il serait passé par les armes
    Ce déserteur provocateur de larmes !

     

    A la page B, le mot Bonté
    Serait bien vite chassé
    Car ce mot là, bonnes gens, est hérétique
    Pour quiconque fait de la politique !

     

    A la page C, la Charité
    Serait biffée à l’encre noire
    Elle fait des miséreux, des assistés, des retraités
    Les riches les préférant dans des mouroirs !

     

    De la page D, le mot Donner
    Aurait bien sûr été exclu
    Ils lui préfèrent le verbe dépouiller
    Le don, chez ces gens là, est malvenu !

     

    Et sur la page E, le mot Échange
    N’aura guère plus de chance
    Trop ressemblant au mot ange
    Qui disparut en transhumance !

     

    En tête des F, le mot Folie
    Décliné en paronymes, antonymes et synonymes
    Pour qu’au final, il se multiplie
    Dans cent mille formes pusillanimes !

     

    La page G proposera
    Un seul et unique mot : Guerre
    Un bémol pour la guérilla
    Acceptée par déformation militaire !

    En milieu de la page H
    Ne sera gardé que le mot Humanité
    Le tranchant de la hache
    Servira à le décapiter !

     

    Je ne cherche plus dans les mots en I
    L’Innocent qui vient de naître
    La manipulation génétique et sa folie
    L’auront détruit avant d’apparaître !

     

    Dans les J, les Jeux pourront subsister
    Pas les olympiques … mais les interdits !
    Ceux qui amusent les soldats enragés
    Mais certainement pas les filles de leurs ennemis !

     

    Au cœur des K, le mot Kaki
    Aura fait feu des bamboulas
    Disparaissant sous le tir nourrit
    Du peu d’intérêt qu’on leur porta !

     

    Au bout des L, Lucifer
    Sera devenu un nom commun
    Il s’y retrouvera enfin en enfer
    Élevé au rang suprême et divin !

     

    En tête des M, des Mamans
    Du monde entier et de France
    Qui pleurent leurs fils, vidés de leur sang
    Tout en réclamant justice et vengeance !

     

    En N, l’homme Noir
    Redevenu nègre, ainsi soit-il !
    Disparaîtra et sans histoires
    Rongé par le paludisme, le sida hostiles !

     

    Arrivent les O remplis d’Obéissance
    A la bonne parole des gouvernants
    Feront des mercenaires de naissance
    Des êtres cruels et affligeants !

     

    Et puis les P, vides de Pitié
    Un mot pour eux sans importance
    Chez nos monarques malavisés
    Qui se nourrissent de malveillance !

     

    J’ai failli omettre les Q
    Quadras, Quinquas souvent lambda
    Qui se croient riches et bien entretenus
    Au point d’être atteints de paranoïa !

     

    Sur cette bévue, enfin le R
    Avec pour mot unique Racisme
    Comme ce qualificatif là les rend si fiers
    Comme si blancheur les dotait d’angélisme !

     

    Au bout des S, le mot Soldat
    Mot qui assassine le mot Social
    Au nom de cette raison d’État
    Qui n’a que faire du convivial et de l’amical !

     

    Derrière les S, une seule lettre : T
    Qui donne à l’Homme à l’unisson son union.
    Il s’agit bel et bien du mot Tuer
    Devenu leur unique religion !

     

    Venus les U, dans l’Urne centrale
    J’ai vu se propager un trop plein d’Urbanisme
    Et si Dame nature proteste et pousse un râle
    Ils l’achèveront par purulence et parlementarisme !

     

    Des V, pas un n’osera s’opposer
    Aux Violeurs, Voleurs et Violents
    Qui sous couvert du laxisme, de la liberté
    Transforment les malfrats en braves gens !

     

    La page des W s’abrégera
    Au mot Wagon, réhabilité
    Par les révisionnistes et les rats
    Réinventant l’Histoire en « bonne » société !

     

    Au centre des X, le Xénophobe
    Aura acquis plus d’importance.
    Son fiel haineux trouvant l’opprobre
    Des hommes d’états à sa bienséance !

     

    Pour le Y, nous n’aurons que les Yeux
    C’est tout ce qu’il nous restera pour pleurer
    Nous avons jadis voté pour eux
    Et par sanction, les avons contrés !

     

    Z…, enfin…, comme mot dernier,
    Il y aurait bien entendu ce héros, Zorro !
    Hallucination qui sera aussi hachurée
    bien trop près des « BRAVISSIMO »

     

     Voici ce qu’ils en feraient
    Du dictionnaire des noms communs !
    Et je ne veux pas penser à celui des noms propres…
    …Libre court à tous leurs desseins !

     

    * ZAZA – Avril 2015

    Coup de cœur !

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique