• Atelier Ghislaine. N°25

     

    Atelier de Ghislaine 

    N°25

    Atelier de Ghislaine/N°24.

    http://ghislaine53.eklablog.com/ 

    Consigne

    Ecrire une lettre qui s'adresse à un ami proche

    Mots à placer 

    Antan, avant , folie, chemin, blessures, flamme, éteinte

     

    Atelier Ghislaine. N°25

     

     Bonjour toi !

    Atelier Ghislaine

    Bon dis-moi, comment se passe cette nouvelle vie qui s’amorce car il m’importe de savoir comment tu vas. Pas facile, je sais,  de tourner  la page d’une si belle histoire partagée  qui nous a prodigué à tous, aux loupiots comme à nous, tant de joies et d’émotions.  Jamais nous n’oublierons toutes ces petites étoiles qui brillaient dans leurs yeux, leurs sourires, leur fierté d’être sur scène, de réussir à se surpasser malgré la maladie, l’handicap. C’était fabuleux ! Une aventure humaine hors du commun que nous avons eu la chance de  vivre. C’est ça K… qu’il faut retenir: cette petite flamme qui brillait,  nous propulsait en avant et qui continuera, pour le reste de notre vie, à nous animer. Jamais elle ne s’éteindra ! Elle est en nous, en eux ! Nous sommes riches de ça !   

    Les chemins se sont c’est vrai séparés et comme toi j’ai ressenti un grand vide, un manque immense quand je suis partie avec ce sentiment d’inachevé. J’ai même touché le fond n’arrivant plus à trouver un sens à ma vie et puis je me suis jetée corps et âme dans l’écriture avec le besoin impétueux de mettre sur papier des mots sur les maux.  

     

    Avec le temps, les blessures se sont refermées et j’ai repris ma route avec dans mes bagages, rires, étoiles, chansons et tous ces p’tits bonheurs furtifs, si précieux, que nous avons eu la chance de vivre.

    L’aventure s’est arrêtée avec nous. Nous aurions aimé l’un et l’autre qu’elle puisse continuer  mais rappelle- toi de la chanson que nous aimions tant chanter « l’estaque » et qui dit qu’un jour  « d’autres enfants nous viennent qui vont se mettre à chanter, cette chanson qui fut sienne, cette chanson qui disait… »

     

    Conservons ce petit  brin de folie que nous avions et cap droit devant, sans nous dire mais où sont nos rêves d’antan car nous les avons vécu pleinement.

     

     

    Prends soin de toi et sois heureux ! Les pieds en éventail sous les cocotiers et fainéantise le  temps de te refaire une deuxième jeunesse ! Ben quoi, soixante et quelques poussières  ce n’est que trois fois vingt printemps lol ! Profite de cet nouvel espace de vie qui s’ouvre à toi  pour réaliser tes projets et rêves: vivre à donf quoi, sans n'avoir jamais rien à regretter !

     

    N’oublie pas la Lili, enfin ici la Chloé, perdue dans sa campagne profonde et qui rouille un peu en ce moment ! T’ai je dis que je me suis essayée dernièrement  à un saut périlleux avant pour tester ma souplesse ! Bon ben ça n’a pas été concluant !

     

    Je t’embrasse avec toute la tendresse et l’affection que j’ai pour toi. Au plaisir de te lire rapidement.

    Bisous, bisous

    Lili/Chloé

    « La plume d'Evy: Défi n°96Mil et Une: Sujet semaine 07/2017 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Février à 11:38

    Oui ma chère Chloé, il faut toujours garder un brin de folie dans son coeur

    Il est parfait cet atelier et je te remercie beaucoup de ta belle participation..........♥

    2
    Vendredi 10 Février à 11:38

    Ah parfois c'est la vie qui choisit pour nous un chemin, il faut savoir s'en accommoder, faire avec et rebondir, malgré l'âge mais gare au lumbago hein, bises

      • Vendredi 10 Février à 16:19

        Oui Jill et à la main quand la réception n'est pas tout à fait au point!  Aie! Aie! Aie!

        Chloé

    3
    Vendredi 10 Février à 15:08

    C'est une lettre magnifique ma Chloé, un grand bravo !

    Bises et bon après midi.

    4
    Vendredi 10 Février à 15:27

    Une très belle lettre. Défi très sympa. Bisous

    5
    Vendredi 10 Février à 15:48

    Bonjour Chloé,

    Et bien voilà un défi rondement mené, une bien jolie lettre où tous les

    mots imposés sont parfaitement à leur place. Bravo !

    Bises très amicales.

    Henri.

    6
    Samedi 11 Février à 14:57

    Une superbe participation , bravo . Bon le saut périlleux avant je ne tente plus j'ai un peu trop fréquenté les urgences des hôpitaux à une certaine époque je ne tiens pas à renouer avec cette pratique

    Bon week - end

    Bises  

    7
    Lundi 13 Février à 13:35

    Une belle lettre qui évoque tous les bons moments   passés ensemble, avec un brin d'humour .  Le sut périlleux c'est un peu risqué pour tester la souplesse !  Bonne semaine

    8
    Jeudi 16 Février à 19:20

    Peu importe la raideur du corps

    tant que ton âme ton esprit et ton sourire restent souples

    pour rebondir tout en douceurwink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :