• L'abîme du trépas . chloé

     

    L'abîme du trépas

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Et telle une sirène échouée sur le sable

    Le regard perdu dans l’indéfinissable

    Elle foule de ses pieds nus les traces de leurs pas

    En appelant sa mère, son père, son chien Pampa

    Et scrutant l’horizon, la fillette ne voit pas

    Qu’au milieu des décombres de Tegucigalpa

    Ne subsiste plus rien dans  l’abîme du trépas

    Qu’un  décor éventré ,  une flagrance  effroyable

    Et  une âme mutilée qui ne se résigne pas

     

    Chloé

    L'abîme du trépas . chloé

    « Coup de coeur pour Tegulcigalpa de Mannick.Acrostiche qui éclabousse! chloé »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :