•  

    DÉFI N° 78 THÈME " LA MER "

    http://plume-de-poete.over-blog.com/ 

     

    Les défis de la plume d'Evy: thème la mer

     

    Tango sur l'eau  

    Les défis de la plume d'Evy: thème la mer

     

    Entre ciel et terre

    Sur la ligne d’horizon

    Flirtent avec la mer

    Tous mes rêves et toutes mes chansons

    Bouteille à la mer

    Garde le secret de mes émotions

    Et les vagues légères

    Emportent au loin, toutes mes questions

     

    Tangue haut la terre

    Fais- moi danser

    Tangue haut la mer

    Tango sur l’eau

     

    Entre ciel et terre

    Sur la ligne d'horizon

    D'autres pieds à terre

    De  rivages, de belles saisons

    Bien d'autres mystères

    De l’estran jusqu’à l’Orion

    Et de brumes éphémères

    Pour dissiper toutes mes questions

    Tangue haut la mer

    Tango sur l’eau

     

    Chloé

     

     

    Les défis de la plume d'Evy: thème la mer

    Pin It

    28 commentaires
  • Reflets

     

    Si l'image t'inspire

    Ecris une légende ou texte

    Dans les commentaires.

     

    Proposition Séverine

     

    Frais matin

    Aux doux reflets argentés

    Ne me donne pourtant pas

    l'envie de m'y baigner !

     

     

     

     

     Proposition de XYZ Pascal

     

    Dans ce monde immobile

    prisonnier du froid

    Un tremblant reflet s'agite

    pour le sortir de sa torpeur

     

    Pour voir son blog

     https://www.eklablog.com/profile/xyzen

    Ma proposition 

     

    Halo éphémère

    D’un monde sans brisure

    Qui s’éveille

    Fairplay

    Et sans artifice

     Terre et ciel

    En une curieuse  bigarrure

    S’unissent

    Dans l’argenté de la rivière

     

    Chloé

    Pin It

    6 commentaires
  • La valse des cerfs volants 

     

     

     

    Des gosses des rues

     En train de jouer sur le trottoir

    une vielle photo sous un hangar

    un cocktail mauve sur fond noir

    Couleur d'un soir

     

    Cerfs volants

    la valse des cerfs volants

    volent et s'envolent

    les cours d'école

    Moi j'ai dix ans

    J'ai tout mon temps

    Pour devenir grand

     

    Un vieux ciné

    Des mômes qui courent

    Dans l'escalier

    Sur un banc, un cartable posé

    Qui regarde le temps passer

    Et s'envoler

     

    Cerfs volants

    la valse des cerfs volants

    volent et s'envolent

    les cours d'école

    Moi j'ai dix ans

    J'ai tout mon temps

    Pour devenir grand

     

    Cordes à sauter

    Tâches bleutées dans l'encrier

    Sur la cours un grand marronnier

    Garde les secrets des écoliers

    Belles  années

     

    Cerfs volants

    la valse des cerfs volants

    volent et s'envolent

    les cours d'école

    Moi j'ai dix ans

    J'ai tout mon temps

    Pour devenir grand

     

    Chloé 

     

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Pensées du jour 

     

     

    Mais il  y 'a aussi

     

    Ou encore 

     

     

     

    Et celle là que j'aime bien 

     

     

     

    Bon ben à la revoyure!

     

     

    Chloé

    Pin It

    4 commentaires
  • Défi d’écriture

    proposé par Mil et une

    Le mot à inclure est 

     UNIVERSEL

    hhttp://miletune.over-blog.com/tag/les%20sujets/ttp://miletune.over-blog.com/tag/les%20sujets/ 

     

     

    La clef 

     

    De cette grande bâtisse, nacelle de mon enfance, ça semble dérisoire,  il me reste seulement une vieille  poignée de porte  en porcelaine blanche, sans la moindre valeur,  que  j’ai dissimulée tout au fond de ma poche en quittant la maison. Une clef universelle qui m’ouvre toutes les portes de  ma mémoire de gosse, retrouvant dans l’instant toute l’âme et les essences  de cette curieuse égide que l’on nommait patro.

     

    Et quand je  me promène le soir dans l'antre de mes souvenirs, trône encore dessus la cour,  déployant  toute sa ramure  sous le soleil  de l’été, un magnifique  tilleul en fleurs, qui s’étire verdoyant. S'il se creuse  en hiver, prenant les rides du temps, jamais  son âme ne se fane, jamais l’amour ne se perd, car ses feuilles en forme de cœur, conservent en elles les bonheurs que j’y avais déposés.  

     

    Chloé

     

    la deuxième partie de mon texte, en gras, est tiré d'un de mes textes "l'arbre du bonheur" 

    lien 

    http://chloenoura.eklablog.com/poesies-c28839766

     

     

     

     

    Les commentaires sur Mil et Une


    argi14/09/2016 11:10

    Merci Cloé pourm ce partage poétique du fond de ton enfance.

     

    Loïc14/09/2016 08:35

    Une poignée-madeleine ...

     

    levailant13/09/2016 22:19

    la clef des songes...

    jamadrou13/09/2016 20:23

    émouvant et poétique, j'aime.

     

    Loïc13/09/2016 18:48

    J'aime ce texte profond et si poétique.

     

    emma13/09/2016 16:59Re

    la clé de la mémoire, une superbe rêverie poétique !

     

    ABC13/09/2016 15:29

    In fine tu as gardé le meilleur !

     

    aimela13/09/2016 13:23

    Un bien joli texte, empli d'émotions

    almanito13/09/2016 13:

    Beaucoup d'émotion et quelle belle écriture!!!

     

    jill bill13/09/2016 13:00

    Quitter un lieu où la vie fut semble t'il douce, pas sans émotion en effet... ;)

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     Humour Breton 

     

    C’est l’histoire d’un Américain qui veut visiter la Bretagne. Il décide de commencer par le pays bigouden. Et là, alors qu’il fonçait à tombeau ouvert dans sa superbe Cadillac, un virage un peu serré, et paf ! le voilà qui percute un arbre. 
    Un gars qui passait dans le coin l’emmène à l’hôpital de Pont-l’Abbé, et comme notre pauvre Américain a bien été amoché, il lui donne de son sang. Quelques jours plus tard, l’Américain sort de l’hôpital et décide d’aller voir son sauveur. 
    Il lui dit : « Vous m’avez sauvé le vie, pour vous remercier, voici un chèque pour vous. » 
    Et là le Bigouden regarde le chèque : 10000 dollars.

    Environ dix ans plus tard, notre Américain est chez lui au Texas, en train de visiter ses puits de pétrole, et il se dit que c’est dommage, il n’a pas eu le temps de profiter de la Bretagne, et décide d’y retourner. 
    Et alors là, même scène qu’il y a dix ans : même route, même virage, même arbre, et même gars qui l’emmène à l’hôpital et lui donne son sang. 
    L’américain, sortant de l’hôpital, se rend chez le gars, et lui donne un chèque pour le remercier. Le Bigouden regarde le chèque : 10 dollars ! Alors il dit, étonné : « Je ne comprends pas très bien, la dernière fois, c’était 10000 dollars. » 
    Et là, l’Américain lui répond : 
    « Yes, mais maintenant, j’ai du sang bigouden dans les veines. »

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires