• Mil et Une: Sujet semaine 21/2017" Les lavandières"

     Mil et Une

    Sujet semaine 21/2017

    Le mot à insérer facultativement est :

    CHARIVARI

     Le temps des lavandières 

     

    Mil et Une: Sujet semaine 21/2017" Les lavandières"

    Anciennes lavandières, Louise, Soisig et léontine ont  gardé l’habitude de se retrouver tous les vendredis.  Elles aiment ainsi se réunir pour papoter, se raconter les derniers potins du coin  et se remémorer ces ambiances  animées où, au milieu des charivaris des marmots  tout en battant le linge « on s’épouillait joyeusement en ragotant.

     

    Et comme aux lavoirs,  elles continuent à  cancaner, à dénigrer tous  les notables, les voisines, les bons hommes…Elle  se gaussent, se moquent d’elles et des autres tout en   évoquant  le passé, ce travail dur, surtout l’hiver quand  manches retroussées, agenouillées  toute la journée, elles devaient fracasser la glace , laver le linge  dans l’eau gelée…

     

    "On s’caillait souvent les miches, alors  fallait bien faire chuinter les esgourdes pour s’donner du cœur à l’ouvrage ! " 

     

    Elles n’ont  rien perdu de leur verve et  leurs langues sont toujours bien pendues ! Ce qui leurs plait  aux lavandières, c’ n’est pas tant de médire mais  c’est surtout de s’retrouver, de rire ensemble, d’se raconter.

     

    A qui veut bien les écouter, elles   ouvrent  volontiers  la  boîte à secrets d’une époque où,  même si le travail était rude,  on savait encore se marrer sans vraiment se prendre au sérieux .

     

    Histoires de femmes

    Qui  nous livrent 

    Quelques instants de  vie.

     

    Chloé

    Commentaires 

    Jeanne Fadosi28/05/2017 10:03

    Je ne sais pas si c'est une chance, mais petite fille j'ai été admise au lavoir et les commérages c'est vrai allaient bon train. Je me souviens moins de leurs rires. Il y en avait sans doute plus quand il n'y avait pas d'oreilles de petite fille dans les parages.

     

     Pascal26/05/2017 16:15

    Le confort de la vie moderne simplifie la vie,
    mais nous rend aussi plus en plus individualiste
    Alors pour remplacer ces contacts au lavoir
    nous avons maintenant les blogs ;-)

     

    almanito26/05/2017 15:00

    Une époque où l'on ne changeait pas de linge et de vêtements pour un oui pour un non, d'ailleurs on en avait beaucoup moins que maintenant...heureusement pour les lavandières :)

     

     jill bill26/05/2017 07:15

    Oui fallait bien se donner du coeur à l'ouvrage par tous les temps... pas vrai Mère Denis ,-)

     

     Chloé26/05/2017 09:22

    Ah c'est ben vrai, ça Jill. !Une vedette! Lavandière pendant vingt ans tout de même!

     

     vegas sur sarthe25/05/2017 18:15

    N'en déplaise à la mère Denis, les traditions ne se perdront pas, na !

     

     Chloé26/05/2017 09:35

    " c'est ben vrai ça " Une "bretonne pur beurre" , lavandière pendant 20 ans! Vive la machine à laver quand même ! Lol!

     

     Mony25/05/2017 18:11

    Une époque rude mais heureuse car celle de la jeunesse:) Avec le temps s'effacent les soucis...
    Bel hommage à ces femmes, Chloé !

     

     Chloé26/05/2017 09:30

    Oui une époque rude où on devait se satisfaire de peu! J'ai de beaux souvenirs d'enfance de cette époque qui s'achevait! Chloé

     
     
     

     

     

     

     

    « L'annuaire pour les nuls: La lettre P et le défi de Ghislaine L'annuaire pour les nuls. Lettre R »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Mai à 15:29

    Ah un temps que les moins de 20 ans... Point de confort en nos demeures et le bourgeois se payait leur service... La lessive manuelle à la rivière point une partie de plaisir mais entre femmes on savait en trouver, tiens tu me fais repenser à la mère Denis... bises wink2

      • Jeudi 25 Mai à 16:03

        Ah ça "c'est bien vrai" Jill que ça lui ressemble un peu. à la mère Denis! Bisous. Chloé 

    2
    Jeudi 25 Mai à 16:06

    Et oui ma Chloé, des traditions qui se perdent et de moins en de monde pour transmettre ces histoires lors de veillées ! Nous passons souvent pour des radoteurs (ses) pour les générations qui nous succèdent.

    Bises et bonne fin d'après midi.

    3
    Jeudi 25 Mai à 16:11

    J'y allais souvent au lavoir quand j'étais petite et j'ai de supers souvenirs! J'adorais leur franc parler, leurs rires et leurs histoires de bonnes femmes  histoire même si à l'époque je ne comprenais pas tout! Bisous. chloé

    4
    Jeudi 25 Mai à 21:58
    Avant on papotait au lavoir maintenant c'est sur facebook... j"ai beaucoup aimé ton texte. Bisous.
      • Vendredi 26 Mai à 18:15

        Oui autre époque, autre rythme aussi! Merci Martine. Bisous. Chloé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :