• Un costume sur mesure

    Mil et une 

    http://miletune.over-blog.com/tag/les%20sujets/

    Sujet semaine 50/2016

    Le mot à intégrer facultativement est :

    LUMIERE

    Un costume sur mesure

     Un costume sur mesure 

     

    Cela faisait plus de 20 ans que  Rose était au service de Mr Georges, alors autant vous dire qu’elle le connaissait  bien.  Issu  d’un milieu aisé,  Monsieur Georges, d’abord économiste  puis magistrat à la cour des comptes, avait progressivement  gravit les échelons dans la hiérarchie   et occupait depuis peu,  une fonction à très haute responsabilité.

     

    C’était un homme certes ambitieux mais restait en même temps une personne simple, courtoise et avenante. La soixantaine bien sonnée, la silhouette un peu ronde et la démarche  plutôt lourdaude, il était, il fallait le reconnaître,  peu soucieux de sa personne, ressemblant plus à quelqu’un du terroir qu’à un homme important !

     

    Mr Georges dans cette nouvelle fonction qu’il occupait  dut pourtant se  soumettre aux règles de bienséance ,  d’élégance que le protocole imposait et adopter les codes vestimentaires en vigueur dans la haute société.

     

    Pauvre Monsieur Georges ! Il eut beau faire appel aux plus grands de ce monde, couturiers ; relookeurs: coiffeurs… exposé à la lumière sur les devants de la scène, aux crépitements incessants des flashs des photographes, aux critiques des médias, il ne put jamais s’imposer. Il accumula les gaucheries, perdit complètement le fil de ses idées  et devint  la risée de tous. Son impopularité fut telle qu’il se retira de ses fonctions et démissionna de son poste.

     

    En le voyant errer comme une âme en peine sur le perron de sa grande maison,  Rose , le sentant perdu  et au bout du rouleau, eut de la peine pour lui car elle aimait bien malgré tout le personnage  qu'il était et les valeurs qu’il défendait.

     

    Elle  dut cependant à son tour admettre que le pauvre Mr Georges n’avait hélas ni  la pointure, ni les épaules assez larges, ni les bras assez longs, ni même l'étoffe  pour endosser tous les costumes pourtant sur  mesure qu’on lui avait taillés régulièrement. 

     

    Chloé

     

     

    « Pas de pesket, da d’ gousket et kénavo. ChloéMusique à coeur ouvert . Thème 258 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 13:14
    LADY MARIANNE

    bravo Chloé pour cette belle histoire-
    je viens de chez Milettune-
    amitiés-

    2
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 13:36

    Une superbe histoire Chloé, bravo !

    Bises et bon mercredi.

    3
    Lundi 2 Janvier à 21:32

    Pauvre Mr Georges  ! On ne peut pas toujours renier ses origines! Un beau texte avec de subtils jeux de mots pour coller à l'image ! Bonne et heureuse année

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :